COSMETIQUE : sans parabens, sans silicone, sans sulfates

Publié le 2 Décembre 2013

COSMETIQUE : sans parabens, sans silicone, sans sulfates

Il est parfois (même souvent) difficile de savoir ce que nous consommons en alimentaire, et la tâche est moins aisée lorsqu'il s'agit de savoir ce qu’il y a dans nos cosmétiques. Les récentes polémiques sur les parabens, les silicones, et les sulfates poussent certains consommateurs à s’interroger et à choisir leurs produits autrement, mais sans trop savoir quelles substances éviter, ni pourquoi les éviter, ni comment être surs de leur absence.

J'espère que ce petit article vous sera utile, sans pour autant vous noyer dans une vague d'informations.

 

___________________________________________________________________________________

LES PARABENS


Utilité : Les parabènes sont des conservateurs utilisés pour empêcher la prolifération de bactéries et champignons.

Pourquoi s'en méfier : Ils sont notamment accusés d’être des allergènes, et selon certaines études, seraient une des causes au cancer du sein.
Comment les reconnaître?
     - Méthylparabens ou Paraoxybenzoate de méthyle : parfois caché sous le code E218 / E219
    - Éthylparabens ou Paraoxybenzoate d’éthyle : parfois caché sous le code E214 / E215
    - Propylparaben ou Paraoxybenzoate de propyle : parfois caché sous le code E216 / E217
    - Isopropylparaben ou Paraoxybenzoate d’isopropyle
    - Butylparaben ou Paraoxybenzoate de butyle
    - Isobutylparaben ou Paraoxybenzoate d’isobutyl

Bémol : si des marques ont enlevé les parabens de leurs formules, certaines ajoutent quand même des conservateurs autres : des alcools (notamment l'alcool benzylique) ou huiles essentielles sont également allergènes (mais certes pas accusés d'être responsable de cancer).

Quels labels garantissent l'absence de parabens : Cosmebio, BDIH, Nature et Progrès, Ecocert, Soil Association

___________________________________________________________________________________

LES SILICONES

Utilité : Les silicones sont utilisés partout (joints, mastics, moules). Dans la cosmétique, ils servent à améliorer la texture du produit en le rendant plus onctueux. Beaucoup utilisés dans les après-shampoings, les silicones aident à démêler, et gainent les cheveux et donnent une impression de lisse et brillant (comme du plastique si on réfléchis bien).


Pourquoi s'en méfier : ils ne sont pas accusés d'être mauvais pour la santé, mais une utilisation régulière (surtout pour les cheveux, car ils ne se renouvellent pas aussi vite que la peau) conduit à l'étouffement des pores ou du cuir chevelu, les rend ternes et fatigués, et accélère l'effet gras sale.

Cependant, s'ils ne sont pas avérés dangereux pour la santé, ni allergènes, ils sont très polluants. Leur pouvoir isolant qui font leur succès dans les joints mastics, prouve qu'ils ne sont pas biodégradables... catastrophe écologique, pour zéro bienfaits cosmétiques.

Comment les reconnaître : leurs noms se terminent par "thicone ou thiconole" ou "siloxane"

Bémol : aucun. C'est vraiment une substance qui enjolive un produit juste en apparence, mais non seulement n'a aucune valeur ajoutée sur son efficacité, mais en plus, dégrade la qualité des cheveux / peau par effet d'étouffement, et surtout, pollue.

Quels labels garantissent l'absence de silicones : cosmebio, Ecocert

___________________________________________________________________________________

LES SULFATES

SODIUM LAURYL SULFATE (ou Sodium Laureth sulfate) - SLS
AMONIUM LAURYL SULFATE - ALS

Utilité : agents lavants qui, au contact de l'eau, s'émulsionnent.

Pourquoi s'en méfier : ce sont clairement des détergents agressifs et irritants pour notre peau. Il est bon de rappeler que la mousse d'un produit n'est pas indicateur de propreté.
Ils sont complémentés avec d'autres tensio-actifs adoucissants (les bétaïnes-combinés à des molécules issues de la pétro-chimie... "mmmh du pétrole dans mes cheveux") pour contre-balancer leur effet irritants.

Comment les reconnaître : aucun piège : Sodium Lauryl (ou Laureth) Sulfate, ou Amonium Lauryl Sulfate.

Bémol : aucun. Ils sont irritants et mauvais pour la planète. Il existe d'autres tensio-actifs naturels non agressifs : ceux qui se terminent par glucoside (par ex : Lauryl glucoside) ou glutamate (par ex : Sodium cocoyl glutamate)... mais cette matière première est bien plus chère, et ceci se répercute sur le prix final du produit.

Quels labels garantissent l'absence de sulfates : Nature & progrès, BDIH

___________________________________________________________________________________

Bien sur, je n'ai abordé ici que ces substances dans le cadre de produits cosmétiques tels que shampoings, après-shampoings, et crèmes. Je vous parlerai dans d'autres articles des autres substances à éviter.

Vous pouvez laisser des commentaires sur vos habitudes en matière de cosmétiques : est-ce que vous faites attention à la composition?

Rédigé par Lovely days (by Faïza B.)

Publié dans #Cosmétique Ethique

Commenter cet article

Ginette 04/04/2014 14:21

je recherche une marque de produit pour mon visage sans allogènes surtout les sulfates
crème de jour de nuit nettoyant mascara rouge à lèvre
merci

Lovelydays 12/05/2014 09:06

Bonjour,
toutes mes excuses, je viens de voir votre commentaire. Mon blog a déménager ici http://leblog-lovelydays.blogspot.fr/p/blog-page_26.html.
Je vous suggère d'aller faire un tour sur le site : Vegan-mania qui vendent plein de produit sains, sans allergène aussi bien en soin qu'en maquillage.
Bien à vous,
Lovely Days